Intervention sur le contournement autoroutier de Morges


Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, string given in /home/www/f03283be43cf9783d959cd6b13cc394b/web/wp/wp-content/plugins/facebook-button-plugin/facebook-button-plugin.php on line 244

Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, string given in /home/www/f03283be43cf9783d959cd6b13cc394b/web/wp/wp-content/plugins/facebook-button-plugin/facebook-button-plugin.php on line 246

Pourquoi contester la piqûre autoroutière de l’autoroute à Morges? Elle devrait nous soigner tous!

Ainsi, forts de leurs légitimités, deux syndics s’écartent de la raison, oublient l’intérêt public prépondérant, et sèment le trouble auprès de la population locale ; elle, qui était trop heureuse d’enfin envisager une juste réponse à ses préoccupations de surcharge de trafic en région morgienne.

Le contournement autoroutier de Morges est un long serpent de mer. Il reste un problème épineux. Sa résolution est chère, complexe, et nécessite réseaux d’influences, négociations habiles, convictions politiques. Jusqu’au Conseil, et à l’Assemblée fédérales. Or, que voit-on, alors que les autorités cantonales ont habilement compris qu’un seul soutien massif ouvrait le sésame de la solution, comme les cordons de la bourse fédérale ?  Un refus villageois!!

Le politique agit en faveur de l’intérêt public. Les députés du canton de Vaud, mais aussi du district de Morges l’ont compris; ils ont unanimement soutenu le projet par une résolution; nous les en félicitons. Alors, pourquoi ne pas se réjouir qu’une ébauche de solutions en matière de trafic soit  proche? Non, ce serait très simple. D’aucuns continuent à défendre un pré carré communal et local, comme d’autres l’ont déjà fait, et ce, au détriment des intérêts légitimes de la population régionale, de sa qualité de vie, mais aussi de l’économie.

Dommage! Dommage que l’on sème maladroitement le doute au sein d’une population qui a besoin d’une solution pragmatique. Et la variante de piqûre, bretelle autoroutière en est une, simple… mais qui a besoin d’un soutien sans failles. Vivement le retour à la raison, et à l’intérêt général.

Ph. DERIAZ, Morges